Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 19:03
Et bien voila comment j'ai occupé mes 10 jours de vacances : j'ai trouvé encore un autre metier à exercer : Carreleur. Quasi 8 heures par jour pendant mes vacances j'ai posé mon carrelage dans une pièce de 50 m2. D'abord chape chaux-chanvre pour isoler un peu, puis pose du carrelage à la chaux.

Et bien, je confirme, carreleur, c'est un metier ! 3 tailles de dallage à agencer, calcul des joints pour ne pas avoir trop de coupes (ça, c'est raté)... J'ai pensé carrelage, mangé carrelage, revé carrelage pendant 1 semaine, tout ça pour avoir des joints pas réguliers et certaines dalles légèrement plus hautes que d'autres. Et en plus, ce n'est pas fini. Il me reste toutes les coupes à faire et à coller, les joints à finir, le nettoyage complet de ce carrelage, protéger les joints pour qu'ils ne deviennent pas tout noirs au bout d'un mois. Et pendant ce temps là, nous vivons dans le cagibi à coté, de 5m sur 2 ! aaaaarg, tout humide, froid, petit, sombre...

Mais bon, malgré tout, et bien ça a une "super gueule" et ça me plait !
Repost 0
Published by vetote - dans Eco... logis
commenter cet article
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 16:30

Décision :
Prenez des portes toutes neuves, en chêne, que vous ne voulez pas percer parce qu'elles sont toutes neuves et en chêne.
Prenez un chat alias "tapette à souris", qui a l'habitude de rentrer/ sortir comme bon lui semble, parce qu'avant il y avait des portes pourries avec une chatière dedans.
Attendez quelques mois... Vous ètes murs pour lui trouver une solution. Soit vous la transformez en passe muraille, soit.... vous inventez la chatière double vitrage !

Mise en oeuvre :
Vous ne voulez pas percer la porte ? Il ne reste plus que les murs, soit 50-60 cm.
Faites un trou en enlevant quelques pierres :


















Une fois que c'est fait, attaquez vous à la fabrication de la chatière : du bois, 2 chatières (il faut ce qu'il faut !),


on assemble le tout, et zou ! ..










Il ne reste plus qu'a mettre toute cette jolie construction en place dans le mur, re-maçonner autour :

Et voila la vue de l'exterieur. Il a fallut quelques jours pour que notre tas de poils s'habitue au couloir, mais maintenant, c'est bon, plus de réveils intempestifs, plus de "miaou" déséspérés devant la porte (ou derrière), ouf !




Repost 0
Published by vetote - dans Eco... logis
commenter cet article
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 18:20
Voila, la rénovation de notre pièce du haut évolue. Le plancher est vitrifié, on se voit presque dedans !  Les placards sont en cours de fabrication. Les étagères sont faites, mais il ne reste plus qu'à les fermer avec des rideaux, mais que c'est difficile de se mettre d'accord sur la couleur !!! Un peu de déco, et enfin, nous avons notre première pièce à peu près finie de la maison. Je pense à mettre un peu de couleurs sur les portes, trouver des plantes sympathiques pour égayer...

Sinon, en parlant de plantes, j'ai enfin reçu mon dossier pour la phytoépuration. Le principe est de faire passer les eaux usées de la maison (cuisine, lave linge, lave vaisselle, salle de bain) dans une succession de bacs plantés pour l'épurer. C'est non seulement esthétique, mais aussi plus efficace qu'une fosse classique. Dés que j'arrive à m'echapper 10 minutes de la clinique, je l'apporte en Mairie. Pour ce genre de projet, il faut une dérogation, montrer "patte blanche",  prouver qu'on est motivé, qu'on entretiendra la filière avec soin, et faire des prélèvements réguliers pour démontrer la propreté des eaux rejetées.

Quand j'ai enfin apporté tout ça en mairie, après une lonnnnngue attente administrative, il m'a été répondu que non, que je ne pouvais pas mettre en place ce système, que ce n'était pas autorisé... bref le tout avec des arguments peu crédibles dont les solutions sont données dans le dossier monté. Mais non, l'administration reste ce qu'elle est. Je suis tombée sur une responsable qui après tout un discours plutôt encourageant sur cette filière en interdit la réalisation parce qu'elle devait passer par dessus certaines instances par dérogation.. Pour faire court, elle n'avait pas envie de s'embetter. Pas de problème ! Nous on va le faire ! Ce sera phyto épuration ou rien !

Repost 0
Published by vetote - dans Eco... logis
commenter cet article
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 19:26
Bon, me revoila... Non, je n'étais pas en vacances,  mais je surmonte une diffiile crise de flemingite aigue (encore que depuis le temps, je devrais peut etre la qualifier de chronique), dans laquelle je suis tombée suite à de gros probleme de connexion à l'internet (et ça ce n'est pas résolu et ça m'énèèèèèèèèèrve !!!!!!!!). Donc, d'abord, je me calme, ensuite j'essaye la hotline qui annonce 10 mn d'attente ! aaaarg ! Vive la technologie, je retourne vivre en hermite, na !

Finalement, tout ça pour dire, que ça y est, elles sont faites ! Pour ceux qui veulent un petit retour en arrière, c'est LA. Je parle des toilettes sèches. Un joli cube, assez haut (50 cm, c'est pas mal), muni d'un abattant en bois. Une petite réserve de copeaux à coté, et.... hop (si je puis dire).
 
Mode d'emploi : petits besoins (ou gros besoins), puis recouvrir de copeaux... Vider le seau sur le compost quand c'est plein. Pour ma part je vide le seau environ tous les 15 jours, et... ça va. pas d'odeur, et pas de consommation d'eau.  J'en suis ravie ! Il ne reste plus qu'à mettre en place la phytoépuration dans le jardin (je bataille avec les instances administatives, encore).

 


Depuis, j'ai peint mon cube en bleu (c'est boooooooo) !

Sinon, la piece en rénovation est quasi finie, je mettrai les photos bientôt. L'ouverture dans le mur est faite (et la maison n'est pas tombée, yipeee). Bon, dés que je gagne au loto, je fais rénovatrice de maison, et vétote en plus pour le plaisir. Il parait que les vétos font partie des professions les plus stressées. A cause de la clientèle. Mais la clientèle existe aussi dans d'autres professions... alors, comment font-ils les autres ? Ce qui me stresse, ce n'est pas la clientèle, mais plutot de me retrouver face à un cas ou je ne sais que faire, face à une incertitude, une décision à prendre sans savoir si ça sera la bonne... Mais bon, nous travaillons sur du vivant, c'est ce qui est interressant. C'est sur que si je rate ma dalle au sol, je casse et je recommence, mais si je rate mon coup de bistouri ? et si mon diagnostic n'est pas le bon ? (Tiens, je trouve que cet article dérape...). Bref, les toilettes sèches, c'est bien, essayez les, il n'y a pas de risques !
Repost 0
Published by vetote - dans Eco... logis
commenter cet article
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 19:46
Et bien oui, on bosse, on bosse, et finallement on oublie le reste. Mais la rénovation a quand même avancé doucement. Souvenez- vous ICI, on avait commencé à isoler les murs avec un mortier chaux-chanvre.

Depuis, une cloison a été mise en place pour séparer chambre et salle de bain (avec futures toilettes sèches, si si) :

Pour des raisons de poids, nous l'avons finallement faite en placo (snif).
 








Nous l'avons recouverte d'un enduit chaux-sable pour l'uniformité avec le reste de la pièce..



Voila finallement ce que cela donne, la porte (fabrication maison en volige) en place. La couleur de l'enduit n'est pas définitive. Là, il est tout frais et va beaucoup éclaicir avec le séchage.








Coté Mur, l'application chaux-sable a été .
faite de même.

Voila une photo en cours d'application : à gauche le revetement final, à droite le mortier chaux-chanvre encore apparent.




Le même pignon, le revêtement fini. Les différences de couleur sont dues aux différence de séchage, mais elles donnent une idée du rendu final. Nous avons laissé les bois qui ont servis au banchage car ils nous permettrons d'accrocher des objets au mur. L'enduit final chaux-sable a cet inconvenient de ne pouvoir supporter l'accroche d'objets un peu lourds.


Il ne reste plus qu'un bon nettoyage du linteau et une bonne lasure pour donner un peu de couleur vive à la porte. L'étape suivante est le ponçage du sol et la fabrication des placards... Les week-end sont bien occupés.
Repost 0
Published by vetote - dans Eco... logis
commenter cet article
26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 17:30
Voila, j'avais dit qu'on ne parlerai pas que boulot ! Un peu d'écologie... Pour ceux qui veulent faire des économies d'eau : les toilettes sèches. 

Principe : Comme les chats ! (j'avais pourtant dit qu'on ne parlait pas boulot, :-)
Un seau (de préférence en inox), habillé d'une caisse en bois, sur laquelle on pose un abattant classique de toilette.  A coté, une réserve de sciure ou de copeaux de bois. Vous faites vos petits besoins dans le seau, vous recouvrez d'une petite couche de copeaux, et hop, c'est fini ! Pas d'eau, pas d'odeur (si, si). Vidange du seau quand c'est plein, sur le tas de compost.

Prix
: entre 25 et 40 euros

C'est prévu pour chez moi dans quelques semaines, je vous dirai si ça marche aussi bien que ça..

Un site interressant à aller voir : http://www.eco-bio.info/ouaterre.html. Des photos, des bouquins, des idées...

La suite, c'est l'épuration des eaux grises par les plantes (dans un prochain article).
Repost 0
Published by vetote - dans Eco... logis
commenter cet article
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 18:33
Et oui, quand la semaine est finie, je m'occupe d'autre chose :  Pour ceux que ça interresse, je me suis attaquée  à l'isolation de ma toiture avec du chanvre !  presque 4 mois de boulot en n' y travaillant quasiment que les week-end. But : isolation écologique, efficace et "respirante".

1ere étape : traitement de la charpente au sel de bore : bonne prévention contre les insectes du bois, et surtout, ça ne sent pas !

2ème étape : mise en place d'un pare pluie. Par l'interieur, c'est le b.... Il ne doit pas rester le moindre trou pour le passage de l'air...





3ème étape :  le contre chevronnage, pour pouvoir ensuite appuyer le freine-vapeur. c'est long...









4ème étape
: mise en place du freine-
vapeur, et remplissage au fur et a mesure avec du chanvre.  Mais Horreur !!, au bout de quelques jours les souris se sont attaquées à tout : trous dans le pare-pluie,  galeries dans le chanvre...  Après 
un gros coup de déséspoir, et surtout mon réveil en pleine nuit par une souris sur la table de nuit, nous avons décidé d'engager du personnel qualifié : 
 





Puis, changement  de méthode : pour éviter d'attirer les souris nous avons réalisé un mortier léger chaux-chanvre. Pfff, il faut porter les seaux , parce qu'évidemment la bétonnière ne monte pas les marches ! Mais ça fonctionne, le personnel ronronnant fait bien son boulot, et le chanvre se monte. plus de museau mutin à l'horizon. (Sinon, cétait le bazooka !!)


5ème étape : Bardage interieur en bois (voliges) posé à clain. Ouf !
IMG-1719-5-1.JPG
La suite : recouvrir les murs de mortier chaux-chanvre, finir l'électricité, faire le sol, la  dalle de la salle de bain... stop ! une autre fois  ! :-)

Au moins, si je veux changer de métier, je saurai quoi faire...
Repost 0
Published by vetote - dans Eco... logis
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de vetote
  • : carnets d'une vétérinaire salariée en canine
  • Contact

Recherche