Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 10:27
Il m'arrive de reçevoir des clients qui viennent pour un deuxième avis, souvent parce que leur véto habituel n'arrive pas à guerir leur animal.  C'est à la fois facile et difficile. Difficile, parce  que si le premier véto s'est cassé les dents, c'est que le cas n'est pas si simple. Facile, parce  qu'il est toujours pratique de passer en deuxieme position :  On connait les examens qui ont déja été réalisés, les traitements entrepris qui ont fonctionnés, ou non..  En général, on propose des choses différentes. Le plus dur est d'expliquer aux propriétaire que leur véto n'a pas forcément mal fait son boulot,  qu'il faut bien débroussailler le terrain, et qu'on aurait probablement fait la même chose...Personnellement, je n'accuse pas un autre véto d'avoir mal fait son travail sur les seuls dires du propriétaire. Un coup de fil permet d'éclaircir les choses la plupart du temps.


Le cas classique :  la dermatologie : les chiens ou chats allergiques, qui passent leur temps à se gratter, peau rouge en permanence, rien de bien joyeux quoi.. Souvent, le deuxième avis consiste à dire que le traitement est  toujours sur le long terme, qu'ils verront forcement leur vétérinaire régulièrement, que l'animal fera des rechutes.  Ca rassure, et ça suffit.


L'inverse  existe aussi :  je propose une radio sous anesthesie (à cause de la douleur) pour un vieux chien qui souffre d'une hanche.  Le propriétaire m'appelle juste avant le rendez vous pour me dire qu'il préfère un deuxième avis avant l'anesthésie.  Pas de problème, tant qu'on ne tombe pas sur un véto  qui nous descend en flèche (malheureusement, ça arrive tellement souvent, qu'il faut se forcer pour rester aimable parfois).


Comme chez les medecins,  les vétérinaires sont censés  communiquer entre eux, et pas se tirer dans les pattes, c'est dans le code de déontologie. Mais c'est parfois tellement plus facile de dire du mal de l'autre pour garder un client.  Désabusée, moi ? Non, juste inquiète de la nature humaine..
Repost 0
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 19:15
Ha, sans eux, on ne partirai pas en vacances... et parfois ils sont surprenants ! Nous nous sommes fait remplacer par une vétérinaire allemande que nous connaissions bien (une partie de nos études a été faite en commun), bien connue aussi pour son humour pince-sans-rire. Elle avait à couper des queues sur des chiots caniche de 3 jours. Seulement, en Allemagne, cette pratique est interdite. Elle a donc tout fait pour convaincre les propriétaires de ne pas mutiler les chiens. Sans succès...

Le jour du rendez-vous, la dame se présente, et notre remplaçante lui fait tenir les chiots pendant qu'elle coupe les queues ! (histoire qu'elle comprenne bien que même petit ça piaille ! ). Et pour finir, lui propose de lui donner les queues pour en faire un collier ! Je ne vous dis pas la tête de notre propriétaire de chien... Pour couronner le tout, la remplaçante s'est trompée dans les prix et lui a fait payer plus cher que prévu. 

Et bien, finallement, cette cliente est toujours là, (fait toujours couper des queues soit-dit en passant mais ça commence à lui passer...), mais au bout de 2 ans, continue encore à me parler de cette fameuse remplacante !

Pour ma part j'ai fermé pour 4 jours (sans remplaçant pour être sure.:-p ), avec juste laissé à la garde de mes collègues un chien avec une piroplasmose (Maladie transmise par les tiques, en plein mois de décembre, y'a plus de saisons, j'vous dis !! ).

Sur ce : JOYEUSES FÊTES A TOUS !!!!



Repost 0
25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 00:00
Dans la ville ou j'exerce il y a une deuxieme clinique (concurente). Nous sommes relativement proches l'une de l'autre, et dans l'annuaire, forcement, nous sommes l'un derriere l'autre, ce qui donne parfois quelques quiproquos.

Nous avons régulierement des clients qui prennent rendez vous chez le premier, et qui viennent chez nous, en soutenant que "si, c'est bien chez vous qu'on a appelé !" Comme les horaires ne sont pas les mêmes, ils trouvent parfois porte close, comme ce client qui prend rendez vous dans l'après-midi : La clinique le rappelle pour déplacer le rendez vous pour fin de journée. Il arrive un peu en retard et... Plus personne à la clinique ! Forcement, il avait téléphoné au concurent pour venir chez nous...et la clinique qui l'avait rappellé, ben c'était pas nous !

Dans la même veine, l'effet inverse : ceux qui prennent rendez-vous chez nous, et qui vont chez l'autre...

UNe autre anecdote : un homme a pris rendez vous (chez l'autre) pour castrer son chat (chez nous) tôt le matin. Sa femme vient déposer le chat (chez nous). Mais comme à cette heure là, je n'ai pas encore ouvert, le chat se retrouve sur notre deuxieme site. L'homme, qui ne s'était pas concerté avec sa femme, se rend compte de son erreur le matin, appelle le véto (l'autre) pour récuperer son chat ! Mais mon pauvre concurent s'est fait eng... en plus, car il a dit qu'il n'avait pas le chat !!  Et en plus, vers 10h le matin, je le vois débarquer dans la clinique, à la recherche du fameux chat disparu ! Moi, tombant un peu de nues (après tout, j'avais castré tous mes chats du matin, il ne m'en manquait pas ce jour là ...), j'ai fini par avoir le mot de la fin après un coup de fil à mes collègues...

Mon confrère d'en face est parti en ronchonnant :-)
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de vetote
  • : carnets d'une vétérinaire salariée en canine
  • Contact

Recherche