Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 17:20

La même chose qu'entre un chat et une chatte ! En fait, ce n'est pas si simple...
Quand j'étais jeune (enfin, je suis toujours jeune... je veux dire plus jeune), je faisais confiance aux propriétaires. Il m'est arrivé 2 fois (quand même !) de chercher déséspérement des ovaires sur une minette que je devais stériliser, puis de me rendre compte que la minette en question avait des testicules ! Généralement, cela fait rire les propriétaires. Maintenant, je vérifie systématiquement. 

Le dernier en date : j'étais pressée, je venais d'opérer une chienne avec un pyomètre (infection de l'uterus), sur le deuxième site - chienne qui soit dit en passant n'avait plus d'ovaires depuis 1an et demi, la journée commençait bien...- j'etais donc pressée, de retour sur "ma" clinique pour opérer une minette. On endort la bète, je vérifie, et là... un mâle ! Ca m'arrangeait bien, il est plus rapide de castrer un chat que de stériliser une minette. Coup de fil aux maîtres, on tombe sur Madame à qui on annonce la nouvelle et demande l'autorisation de castrer (Il est arrivé que certains refusent, d'accord pour la chatte, mais le chat ! surement pas !). Et là, énorme éclat de rire au bout du fil, mais le genre de rire qu'on ne peut interrompre ! Je vois mon assistante qui rigole en même temps. Au bout d'un certain temps on obtient l'autorisation de castrer, ce que je fais.

Début d'après-midi arrive la propriétaire du fameux chat, qui vient s'excuser de son fou-rire du matin (ils sont sympa nos clients...) et nous en donner l'explication : Son compagnon et un de ses amis avaient rapporté le chat lorsqu'il était tout jeune et avaient affirmé que "si ! c'est une minette, on a déja eu des chats, on te dis que c'est une femelle ! " Bon, mais quand même ils avaient trouvé étonnant qu'elle n'ait pas eu de chaleurs, mais ils trouvaient qu'elle était ronde et se demandaient, avant de me l'ammener, si elle n'était pas gestante !  Madame en riait encore en venant chercher son chat, et imaginait déja la tête de ces messieurs en leur annonçant la nouvelle... Le chat se nommait "chaussette", il a dû être rebaptisé "chausson" !

Repost 0
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 18:46
Je reçois assez fréquemment des clients qui viennent avec leur animal en accusant leur voisin de tous ses maux...

Il y a peu de temps, des personnes m'ont ammené leur chien, mâle (entendez coureur de jupons), type ratier. Ils me le mettent sous le nez (enfin ses testicules...) "regardez docteur ce qu'on a fait à mon chien !". Ha oui : un joli élastique rouge (vous savez, celui qu'on met autour de la queue des agneaux pour la couper) autour des testicules ! Le chien avait une facheuse tendance à aller voir les chiennes du voisin, et celui-ci a réglé le problème à sa façon. Ben, maintenant, après chirurgie pour l'exerèse de l'élastique, c'est sur, il ne courra plus les filles...


Autre cas ; des gens qui m'ammènent un croisé beauceron... mort. Ils désirent absolument une autopsie, car ils sont persuadés que c'est leur voisin qui a tué le chien par empoisonnement. Le chien s'était sauvé le dimache, en parfaite santé, revenu le lundi matin, fatigué. Il est mort le lendemain ou le surlendemain.

Bon : A l'autopsie, rien. Pas de sang, pas d'anomalie sur les organes, pas de signes d'accident, rien de rien. Discussion avec les propriétaires : pas de signes qui ressemblent à une intoxication avant la mort du chien, plutot des signes d'atteintes organiques (buvait beaucoup, amaigrissement, vomissements). Mais comme la culpabilité du voisin est évidente pour eux, on va plus loin : prélèvement d'organes (rein, foie...) et envoie au labo. Resultat : Lymphome hépato -rénal  (cancer du foie et du rein). Voisin disculpé !

Repost 0
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 00:00

De temps en temps, je reçois à la clinique des "cas" humains : La propriétaire mordue profondément au doigt par son chat, et qui me téléphone pour me demander conseil, à moi, pauvre véto...

Une vieille dame, au téléphone aussi, parce qu'elle a avalé le médicament de son chien à la place de son propre traitement...

Un couple de jeunes parents, qui m'amènent en urgence leur fille de 8 ans qui vient d'être mordue par le berger allemand d'à coté. Ben oui, j'étais le "diplomé en médecine" le plus proche ! ou la croix la plus visible...

Le voisin qui vient me chercher, paniqué, parce que son amie a reçu une échelle sur le crane (peut être qu'elle ne savait pas que passer sous une échelle porte malheur ;-) ). Ca méritait quelques points de suture quand même...

La fillette qui tombe dans les pommes, parce qu'on soigne son chat, sous les yeux paniqués de sa mère (mais non, ne vous inquiétez pas, on a l'habitude...)

Je ne compte pas les stagiaires dans les pommes aussi...(Si elles pouvaient éviter de s'assommer sur la table ou sur les étagères... oui, ça fait mal quand même)

La jeune femme qui fait une crise d'épilepsie parce qu'il a fallut euthanasier son chat de 26 ans. Elle l'avait toujours connu... Elle est partie avec les pompiers...

Une autre jeune femme qui a dévalé le talus herbeux (mais enfin, pourquoi ne pas avoir emprunté le petit chemin !), un peu tractée par son chien certes, qui s'est retrouvée à coté de sa voiture plus rapidement que prévu, et surtout avec une facheuse suspicion de fracture de la jambe. Pompiers, encore...

Le summum a été atteint par ma collègue, qui avait reçu, lorsqu'elle commençait tout juste à exercer, un bébé pas bien du tout, probablement avec un coup de chaleur. Là encore, première croix aperçue... Samu cette fois...

Après tout, l'homme est un animal comme les autres, n'est ce pas ?



Repost 0
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 19:00
Il arrive parfois que l'on reçoive des p'tits cadeaux de la part des clients.  Sauf que  la plupart du temps c'est pour des animaux que l'on euthanasie.  La fin se passe bien,  l'animal s'endort en douceur dans les bras de ses propriétaires, et je pense qu'ils nous remercient pour ça...

Mais  cette fois, je vois une  cliente qui vient chercher une caisse pour pouvoir nous apporter son chat le lendemain, pour une sterilisation. Conseils d'usage, à jeun, arriver à l'heure...  et là, le  "à jeun" pose problème, puisque la minette chasse ! Il faut dire que le rendez -vous précedent avait deja été repoussé, car à l'heure dite , coup de fil de madame : "je l'ai mise à jeun, mais là, elle mange un mulot  ". Ca me fait rire en général, c'est vrai que "à jeun" =  pas de croquettes, mais droit de passer la nuit dehors !

Je propose donc de prendre la minette à la clinique le soir même, ainsi, pas de soucis. Sourire ravi de la propriétaire, qui repart chercher notre chasseuse invétérée. Elle revient 20 mn plus tard avec le chat, et.... un paquet de bonbons caramel. La raison : notre gentillesse, et pour nous aider à supporter les miaulements du chat ! :-)

Si c'est pas sympa, ça !

PS : le chat a été parfaitement silencieux, mais les caramels étaient bons !

Repost 0
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 18:50
Une anecdote qui devrait faire sourire les vétos qui me liront :

J'ai, dans la clientèle, un pharmacien avec une jeune chienne, sympa comme tout (la chienne... mais le pharmacien aussi :-p). Je la vois pour ses vaccins depuis petite, et ce qui devait arriver... arriva : La chienne tomba malade (bon, une otite, d'accord, c'est pas grave, mais c'est pour entretenir le coté mélo-dramatique). Bon, on traite, et on en profite pour discuter chaleurs, sterilisation, tout ça... Evidemment, c'est un pharmacien, il donne la pilule, si possible ne coupant les chaleurs, le pire !! Moi, résignée, déséspérée, je tente d'expliquer les risques : infections utérines, tumeurs mammaires...
Haussement d'épaules de l'interressé. Bon, tant pis, j'aurais essayé...

15 JOURS PLUS TARD (véridique !)...

Je revois ma chienne et son pharmacien parce qu'elle n'est pas en forme. Et là... et là... grande satisfaction ! Je vous le donne en mille ! pyomètre (infection utérine à col fermé) splendide ! Bon j'étais ravie pour le coté pédagogique, moins pour la chienne, mais elle a été opérée, et s'est très bien remise.

Morale de l'histoire : 
- Bon maintenant vous ne vendrez plus la pilule à vos clients, puisque vous en avez vous même constaté les effets ?
- Si, si, mais je vous les enverrai ! (véridique)

Repost 0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 08:52
J'ai vu arriver en consultation un client avec ses deux chiens, dont un énorme rottweiller (une crème soit dit en passant). Pendant l'examen du premier, j'entends un "ho, il va faire sa crotte" ! Puis "ha, trop tard..." fataliste. Evidemment, comme le rott est en train de faire une crotte aussi grosse que lui, on ne le met pas dehors, non, on laisse finir ! c'est un chien, "il sait pas"...
Ce que je sais, c'est que son propriétaire a considéré que c'était parfaitement normal, et que lorsque j'ai annoncé qu'il était bon pour la serpillaire, il a pris la mouche ( à m...  :-) )m'a rétorqué qu'il était client et donc que je ne pouvais lui parler comme ça ! Oui, et mon assistante est là pour ramasser les m... de son chien, et bien sur, le fait d'être client donne le droit du non respect d'autrui !
Je crois que je ne le reverrai plus... lol

régulierement, on trouve dans la salle d'attente un pipi tout seul, que personne n'a fait, qui est venu là, on ne sait comment... 

Bon heureusement, il y toujours ceux qui assument, se confondent en excuses... Pas de problème, un accident ça arrive, on nettoie, on n'en parle plus.

bon, je vais réfléchir à la réalisation d'un panneau type "interdiction de stationner", transformé en "interdiction de déféquer"...


Repost 0

Présentation

  • : Le blog de vetote
  • : carnets d'une vétérinaire salariée en canine
  • Contact

Recherche