Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 19:12
Minette nous est apportée un matin dans son panier... C'est la première fois que je la vois.  Elle n'a pas un an. Sa propriétaire l'a retrouvée après l'avoir perdue 3 jours, imbibée, d'après l'odeur, de gasoil. Minette a déja été lavée deux fois, déja une bonne chose de faite.
Elle tient à peine debout, et quand elle se met sur ses pattes, elle arque le dos de douleur. Elle pleure, elle a très mal au ventre, et elle n'a plus que la peau sur les os, et la peau qui reste est comme brulée, à vif, en particulier sur le ventre et l'interieur des cuisses.

Evidemment, Minette reste en pension sous perfusion, antibiotiques, anti douleurs. Une échographie montre qu'elle est gestante mais que les petits sont morts, il faut opérer. La chirurgie se passe bien, mais minette a du mal à récupérer car ses brulures sont importantes, le moindre mouvement est une torture pour elle. Elle peut à peine avaler, car elle s'est beaucoup léchée, et je soupçonne que l'interieur et aussi brulé que l'exterieur. Pourtant,le centre anti poison nous affirme que le gasoil, non, ça ne brule pas... Bon... 

Malgré ses douleurs intenses, elle se laisse faire pour les soins de ses brulures, elle ronronne dés qu'on la gratouille, mais elle hurle de douleur dés qu'elle bouge malgré la morphine à forte dose. Elle accepte tout sans le moindre geste d'aggressivité, que des ronronnements dés qu'elle nous voit. Elle refuse toute alimentation solide, mais accepte le liquide en très petite quantité. Ses poils tombent. Ca commence par le cou, la tète, les pattes, les flancs, laissant apparaitre une peau rouge vif.

Petit à petit, les plaies se soignent, elle accepte progressivement une alimentation plus solide, mais ses déplacements restent très hasardeux, douloureux. Elle a tellement maigrit que même ses muscles ont fondus. Elle tangue dangereusement, il faut la soutenir pour qu'elle puisse faire quelques pas avant de s'écrouler. Elle marche toujours arquée, en soulageant les pattes posterieures, qui sont les plus atteintes.
Tout doucement, elle récupère, rale quand on lui fait les soins, c'est à dire qu'elle miaule à fendre l'âme, mais montre le ventre pour lui appliquer les crèmes, ronronne dès qu'on lui arrache les poils qui tombent toujours (oui, oui, il en reste encore), et qui doivent démanger, mais elle est trop faible pour se toiletter. Puis les progrès se font plus rapide, elle commence à manger vraiment, la peau est nettement moins rouge, mais de plus en plus nue, elle arrive à se lever seule, cherche à monter sur nos genous pour les caresses. Enfin, nous pouvons arreter de lui administrer de la morphine, ses pupilles qui étaient totalement dilatées revienent à la normale en 24 heures. Et... elle rentre chez elle.Une petite larme de notre part, à la fois de joie de la voir repartir, avec encore beaucoup de difficultés à se déplacer, des soins à finaliser, mais vivante, et de tristesse, car cette minette, malgré tout ce qu'elle a enduré, est resté d'une douceur et d'une gentillesse qui nous ont permis de réaliser les soins dans de bonnes conditions. Elle va nous manquer.

Bilan : 2 semaines d'hospitalisation, morphine pendant une douzaine de jours, dose max, sans effets secondaires notables (à part la dilatation des pupilles), perte quasi généralisée des poils. La démarche quasi normale était récupérée 1 semaine plus tard, mais les poils continuent à tomber(ce qu'il en reste, en particulier le bout des pattes), et pour le moment, pas de trace de repousse.

Un Merci à minette d'avoir supporté tout cela, et surtout de s'être battue jusqu'au bout. Je dois dire qu'elle a échappé de peu à l'euthanasie. Et merci à sa propriétaire, qui nous a fait confiance et ne s'est pas laissée effrayer par l'état de cette adorable minette dans les moments critiques, et qui a accepté d'aller elle aussi jusqu'au bout.

Partager cet article

Repost 0
Published by vetote - dans cas cliniques
commenter cet article

commentaires

Croquette pour chien et chat 03/06/2010 18:56


Très belle histoire!!!


Curieux 11/11/2009 21:34


Ha vous avez tant de morphine que ça dans votre clinique véto? C'est quoi l'adresse déjà?


vetote 12/11/2009 19:37


Haha, c'est une molécule de la même famille que la morphine, ce n'est pas la "vraie", je l'appelle ainsi pour plus de commodité.. Je ne suis pas sure 
qu'elle soit aussi "interressante" ...désolée de te décevoir.. encore un mythe qui tombe


Naï Naï 28/10/2009 10:24


Au fait, cette petite minette a retrouvé ses poils pour un hiver au chaud ? Ou bien faut-il lui prévoir une petite laine pour cet hiver ? Donne-nous de ses nouvelles, et je suis volontaire pour le
tricot ! lol En tous cas j'espère qu'elle va bien.


houba 10/08/2009 00:41

pauvre minette. j'espère qu'aujourd'hui elle va mieux

Romain 17/07/2009 16:38

Je pense qu'à l'avenir, elle sera résistante aux coups de soleil...

Le début de l'article est difficile à digérer, c'est un soulagement de savoir que la fin est heureuse.

belle intervention. Elle a du faire de beaux rêves avec la quantité de morphine que son organisme a ingéré.

Bravo à votre équipe. N'hésitez pas à écrire un nouveau post pour nous tenir au courant lorsque vous la reverrez en consultation.

Présentation

  • : Le blog de vetote
  • : carnets d'une vétérinaire salariée en canine
  • Contact

Recherche