Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 19:44

AVP

AVP, c'est Accident de la Voie Publique... En ce qui me concerne, un chien écrasé..  
Une petite chienne de 4 mois, croisée border collie et n'importe quoi. Elle vient de se faire renverser, la patte posterieure n'a plus un muscle, tout est arraché. quand elle arrive, elle ne saigne plus, surement parce qu'elle en a déja perdu beaucoup. Elle me regarde en geignant doucement, la patte pendouille, l'os ne tient plus que par.. pas grand chose. 1ère injection : anti douleur. Je n'ai pas besoin d'examiner longtemps pour dire que cette patte ne sera pas viable. Il faut amputer.
Amputée à 4 mois, c'est triste, mais l'état de la patte est tel que tenter de la sauver expose la chienne à un gros risque infectieux pour une récupération improbable. Elle n'a même pas de nom cette chienne, elle a été récupérée par un éleveur, qui l'a ainsi sauvée d'un sort peu enviable. Elle ressemble un peu à un border collie, mais avec le poil court. On s'occupe d'elle, elle pleure lorsqu'on la laisse seule. Alors, mon assistante et moi, on passe la voir régulièrement, on la papouille, on lui explique qu'on va lui enlever sa patte et qu'elle aura moins mal. La chirurgie est prévue pour le lendemain, le temps qu'elle se remette de l'accident et de vérifier qu'il n'y a pas d'autres lésions.
C'est le moment. Une de mes collègues est venue m'aider. On opère toutes les deux, en essayant de ne pas faire saigner. Ce qui coule n'est pas rouge, mais legèrement clair. Elle a déja perdu tant de sang, que les perfusions ont dilué ce qui restait. On se dépèche de finir. Elle est blanche, la chirurgie a été difficile pour elle. Malgré l'attention, elle a quand même perdu encore du sang.
Il est 19h30, elle est remise au chaud, emaillotée de couvertures, entourée de bouillottes, piquousée d'anti-douleur, d'anti-inflammatoires, d'antibiotiques, d'anti-malchance et d'anti-mort aussi, à fortes doses....Elle se réveille doucement, elle remue la queue quand elle nous entend. Je la laisse, le temps de rentrer manger un morçeau. Je lui laisse la lumière pour qu'elle ne se sente pas trop abandonnée, même si elle n'est pas encore bien réveillée.
22h30 : je reviens. Elle est bien réveillée, elle se met même debout. Elle pleure quand elle me voit, de joie. Elle a faim ! Elle est toujours très pâle, mais ce n'est pas grave, elle est jeune, elle est vivante, elle va bien.... Elle est rentrée chez elle dès le lendemain. Je l'ai revue 24heures plus tard pour refaire son pansement, contrôler la plaie. Commentaire de l'éleveur "c'est du beau travail, il aurait été dommage de la piquer". Oui, je suis assez d'accord....

Partager cet article

Repost 0
Published by vetote - dans cas cliniques
commenter cet article

commentaires

kokeen 31/05/2009 12:13

Quelle bien triste histoire mais ouf il a été possible de la sauver cette petite chienne !
cela doit être très très difficile comme métier vétérinaire ++++++
bravo pour tout ce qui a été fait pour cette petite boule de poils
bon week end

houba 17/05/2009 00:52

bravo pour l'opération mais quelle triste histoire. bonne soirée

cathy 30/04/2009 18:28

eh bien c'est le jour des miracles on dirait. Mon mastiff vient de se relever pour la 1ère fois depuis lundi, on devait decider aujourd'hui de l'euthanasie.....
Bravo à vous

charlie 29/04/2009 12:41

ce sont des histoires comme ça qui donnent (ou qui permettent de garder!) la foi en ton métier...
En général ils vivent très bien sur 3 pattes, mieux qu'on ne peut l'imaginer...
Bravo!

alain 28/04/2009 15:35

bravo ! ça fait plaisir de lire un tel article même si cette petite chienne a perdu une patte mais j'imagine que tu as dû ressentir un grand bonheur de voir qu'elle allait mieux et sans doute heureuse ...malgré sa patte manquante ! tu fais un très beau métier !

Présentation

  • : Le blog de vetote
  • : carnets d'une vétérinaire salariée en canine
  • Contact

Recherche