Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 18:59
En me promenant ici et là sur les blog du net, je suis tombé sur boulesdefourrure, Un blog de véto super sympa qui parle dans cet aticle d'une sterilisation de chienne. Evidemment, ça m'a rappelé une anecdote, la voila ! 

Déja, quand les jeunes vétérinaires sortent de l'école, la grande hantise c'est "l'ovario de chienne", autrement dit l'opération qui consiste à enlever les ovaires pour éviter les chaleurs, la reproduction, les mâles... C'est une chirurgie courante, mais qui, comme le dit fort justement boules de fourrure, comporte un ennui :  les ovaires sont attachés dans le fond du chien par un ligament court, généralement gras, et tant qu'à faire, irrigués par un gros vaisseaux sanguin qu'il faut donc ligaturer avant de couper. Pour faciliter cette partie, pratiquer l'opération par les cotés est nettement plus facile puisque l'ovaire est juste en dessous, et sort facilement.  Il y a quelque temps de cela, je pratiquais une stérilisation par le coté sur une chienne type fox, toute jeune, de 4 à 5 kg à peine. A priori, que du bonheur, tout doit être facile, mais....  La chienne est opérée du 1er coté, tout se passe bien, rien ne saigne, on referme, on retourne et j'attaque le 2ème coté. Je trouve l'ovaire facilement, le ligature, le coupe... je vérifie, tout est normal, pas la moindre goutte de sang, parfait. Je commence à recoudre le muscle. Tout d'un coup, ca commence à saigner... pas beaucoup, mais suffisament pour se demander d'ou ça vient. Comme je venais de piquer le muscle, je suppose que c'est celui-ci qui saigne, donc pas d'inquietude.. Au bout de quelques secondes, le saignement augmentant, je commence à défaire la suture du muscle pour en chercher l'origine, mais toujours sans trop d'inquiétude. Mais soudain, c'est le déluge, le sang coule vraiment très rapidement, presque en bouillonnant ! Pour se rendre compte, j'utilise une petite boite contenant des compresses steriles pour la chirurgie. Généralement, je n'en utilise pas plus de 4, voir 5, suivant la taille du chien. Mais, là, cela saignait tellement, que je ne pouvais trouver l'origine et que la boite entière y est passée en quelques secondes..  Là, je doit dire que c'est effectivement un grand moment de solitude, où n'importe quoi passe dans la tête. Je voyais déja la chienne morte, saignée. Et 4 kg de chien, ça peut se vider très vite ! 
    A cette periode,en plus, je n'avais pas d'assistante et je travaillais seule. Il y avait juste une stagiaire. Je me souviens qu'elle était tétanisée, tout se passait tellement vite, qu'elle ne pouvait rien faire. Le saignement étant tellement important, je me dis que ma ligature a laché. Mais le trou dans le muscle étant tout petit (à la taille du chien, quoi), et tellement ensanglanté que je ne voyait rien. Je dois dire qu'ensuite ce sont les reflexes qui ont joués : j'ai pris mon bistouri et ouvert en grand le muscle pour pouvoir accéder à l'abdomen avec une bonne visibilité, et là... j'ai trouvé ! ouf !Il faut dire que vu la taille du trou je ne pouvais rien rater : mon pôle vasculaire était parfaitement ligaturé, ce qui saignait ainsi était bien le muscle. Mais le vaisseau sanguin qui se trouve là est normalement tout petit de l'ordre de 1 ou 2 mm sur une grande chienne et ne pose d'habitude aucun problème. Là, il faisait pas loin de 5 mm, pour une chienne microscopique ! Une fois clampé, ligaturé lui aussi, j'ai pu souffler... La chienne avait perdu beaucoup de sang, était un peu palote, mais ça allait, elle dormait toujours comme une bienheureuse ! Mise sous perfusion elle s'est réveillée parfaitement normalement (il n'y a que moi qui stressait et qui allait la voir toutes les 5 minutes pour vérifier que qu'elle allait bien, j'ai mis bien plus de temps à m'en remettre que elle !), avec une grande suture sur un de ses cotés. Elle s'est parfaitement remise, mais a eu quelques douleurs de ce coté pendant un peu plus longtemps, cicatrisation oblige...
  Depuis, à chaque fois que je fais une stérilisation par les flancs, je me remémore cette petite chienne, et je repère ce fichu vaisseau sanguin. Mais c'est la seule fois où il m'a vraiment posé problème...

Partager cet article

Repost 0
Published by vetote - dans vie quotidienne
commenter cet article

commentaires

melanie 11/03/2008 13:24

même apres plusieurs dizaines de chir, la même angoisse nous poursuit....mais elle est bénéfique car elle nous permet de faire les choses proprement ... et surtout que nous sommes concernés par la vie de ces petites bêtes....ça manque à certains !!

Anthony 24/02/2008 22:48

chacun son p'tit truc pour cette chir qui est tout de même une de celles qui fout le plus les boules même si on en fait tous les jours. Perso j'aime bien avoir un aide qui m'abaisse la paroi musculaire pendant que je mets mes ligatures à bonne distance de l'ovaire. Toujours une p'tite minute de flippe au retrait du clamp...

Pauline 21/02/2008 21:57

Je suis contente de voir que c'est "normal" en tant que jeune véto d'avoir encore peur des ovario de chienne!
Enfin ce genre de coups de stress on en connait tous et moi j'y repense souvent plusieurs jours après! lol

Présentation

  • : Le blog de vetote
  • : carnets d'une vétérinaire salariée en canine
  • Contact

Recherche