Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 18:19

L'acteur, c'est un microscopique pinscher de 2 mois et des poussières, pesant 2 kg tout mouillé. Le scénario : des vomissements et un abattement marqué. Pas suffisament toutefois pour accepter d'être manipulé sans piailler, raler et chercher à retourner dans les bras de "maman". Bon, pas grand chose à l'examen, traitement médical et surveillance à la maison.

2ème acte : Le lendemain, retour du pinscher, pas mieux, même pire. Cette fois, je le garde pour examens complémentaires. Une perfusion est mise en place - non sans mal, les veines sont toutes petites, et en plus elles sont dans un machin poilu qui se débat tout ce qu'il peut et qui, s'il n'avait pas que 2 mois, nous aurait déja mordu !- Puis traitement en injections.

3ème acte : Prise de radiographies, qui confirment la palpation abdominale : rien. Comme il continue à vomir, et à être de moins en moins bien, on fait un transit baryté. (Consiste à faire avaler un produit de contraste qui se voit à la radio et de suivre son cheminement dans les intestins). Un certain nombre de radios plus tard, pas de corps étranger visible, mais mon produit a une facheuse tendance à rester dans l'estomac.

4ème acte : Conclusion : ileus (arrêt de transit intestinal) probable. Traitement : laparotomie. En ouvrant ce tout petit ventre, j'ai trouvé sans surprise une petite dizaine de centimetres d'intestin tout flasque, d'un rose tirant sur le violacé. Et là, mon traitement classique et surement peu orthodoxe, mais très efficace : On touille ! Pour faire propre : on examine les intestins, on masse un peu, on rince, on range, et on recoud. Le soir même, il recommençait à manger.

Epilogue : quand il a commencé à brailler (le lendemain), il est rentré chez lui !
Etonnant, non ? et ce n'est pas le premier chien à qui cela arrive. 
Bon week end !

Partager cet article

Repost 0
Published by vetote - dans cas cliniques
commenter cet article

commentaires

Jane 02/12/2010 17:20


j'aime beaucoup le titre. Un massage vigoureux avant le geste chirurgical ? aucune chance ?


Synell 19/12/2007 22:51

rapide comme décision de chir...il était si mal que ça?

vetote 20/12/2007 19:58

une tête d'occlus quand même, même si la radio ne confirmait pas. Dans le doute, je préfère ouvrir, au moins, je suis sure... Le dernier avec les meme symptomes, un peu plus agé, mais à peine, je n'ai pas eu le temps, il est mort avant. Je me sentait terriblement coupable de n'avoir pas ouvert, mais l'autopsie n'a montré aucun corps étranger, mais une peritonite dont je n'ai pas trouvé la cause...

Synell 18/12/2007 20:35

ça marche aussi parfois pour les vaches...sauf qu'il faut un peu plus de fil....tant mieux quand ça repart...tu as attendu combien de temps avant de décider d'ouvrir?

vetote 19/12/2007 15:42

j'ai hospitalisé le chiot le mardi, et j'ai ouvert le lendemain matin

Spierre 17/12/2007 11:39

Ah oui, moi j'appelais ça de "l'aérothérapie" un peu d'air dans le bide et... ben des fois ça marche. Assez d'accord avec les gens. (et merci pour le lien !)

sangui 16/12/2007 21:06

c'est bizarre, j'ai jamais appris le mode opératoire de ta technique à l'env... Je suppose qu'entre ça et enlever 10cm d'intestins...

Je viens juste de voir mon lien ^^ merci!

vetote 16/12/2007 22:55

Dans ces cas de figure, et malgré la couleur parfois inquietante de l'intestin, je  n'ai jamais eu besoin d' en enlever un bout. La nature est souvent bien faite !

Présentation

  • : Le blog de vetote
  • : carnets d'une vétérinaire salariée en canine
  • Contact

Recherche